A public garden & cultural center

Visite

Le vibrant paysage de Wave Hill est un des plus jolis sites de la ville de New York, composé d’un jardin public et d’un centre culturel spectaculaires, grands de 28 hectares, surplombant l’Hudson River et les Palisades dans le Bronx. La mission de Wave Hill est de célébrer l’art et l’héritage de ses jardins et paysages, de préserver ses magnifiques vues et d’explorer le lien entre l’homme et la nature à travers des programmes dans le domaine de l’horticulture, l’éducation et l’art.

Horaires

Mardi‒dimanche
Fermé le lundi, sauf le jour du Memorial Day, le Labor Day, le Columbus Day
Fermé la veille du Nouvel An, pour Thanksgiving et pour Noël

15 mars‒31 octobre : 9AM‒5 :30PM
11 juillet‒29 août: Ouvert jusqu'à 8:30PM le mercredi

1 novembre‒14 avril: 9AM‒4 :30PM

Serres
10AM‒midi, 1‒4 :00PM
Les visites gratuites des jardins et des serres commencent au Centre de Visiteurs Perkins tous les dimanches, 2pm

Galerie
10AM‒4 :30PM.

Café et Boutique
10AM‒4 :30PM
11 juillet et août : Ouvert jusqu'à 8PM le mercredi

Tarifs

Gratuit pour les membres et pour les enfants de moins de 6 ans.
Mardi : gratuit de 9AM à midi
Samedi : gratuit de 9AM à midi
Mercredi-dimanche :
$8 adultes
$4 étudiants et seniors de 65 ou +
$2 enfants de 6 ans ou +

Infrastructures pour les personnes handicapées

Le Centre de Visiteurs Perkins, la Maison Wave Hill, la Galerie Glyndor , la grande pelouse et le Jardin Floral sont accessibles facilement. Des chaises roulantes sont disponibles sur demande à l’entrée principale et à la réception. Les animaux de compagnie ne sont pas admis, sauf les chiens guides entraînés. Le parking comprend des places réservées aux handicapés. Pour plus d’informations, contactez le 718.549.3200 ou visitez visitorservices@wavehill.org.

Règles du Jardin

Afin de garantir la sécurité des visiteurs et des collections et d’offrir à tous les visiteurs un accès égal à ces collections, nous demandons que vous respectiez les règles suivantes :

  • N’utiliser que les bancs et les chaises de Wave Hill. Toutes autres chaises ou couvertures ne sont pas autorisées.
  • Pas de pique-nique sur les lieux. Il n’est permis de manger que dans les espaces réservés à cet usage : l’espace de pique-nique de la Galerie Glyndor. Les boissons alcoolisées ne sont pas permises.
  • Ne pas cueillir de fleurs, ne pas emporter de plantes, ne pas grimper aux arbres.
  • Seuls les chiens guides entraînés sont admis. Pas d’animaux.
  • N’utilisez de radios ou de musiques amplifiées qu’avec des écouteurs.
  • Pas de vélos, de patins à roulettes, de skis, de cerfs-volants, de ballons ni de discoplane (frisbee).
  • Soyez modérés dans l’usage du téléphone portable.
  • Pas de trépieds ni de chevalets dans le Jardin Floral, le Jardin Sauvage ou les Serres.
  • Les photographies commerciales ne sont admises qu’avec un accord écrit obtenu au préalable.
  • Les réunions organisées occupant plus de deux tables ne sont pas admises dans l’espace de pique-nique. Les événements privés après les heures de fermetures sont autorisés sous réserve d’un accord obtenu au préalable.

Instructions pour se rendre à Wave Hill

Métro Métro 1/9 jusqu’à la 231e rue. Puis prendre bus Bx7/Bx10 au Carrefour nord-est de la 231e rue et de Broadway, jusqu’à la 252e rue. Traverser le pont de l’autoroute et tourner à gauche. Marcher vers le sud sur la route de service longeant la route panoramique. Tourner à droite sur la 249e et continuer jusqu’à l’entrée principale de Wave Hill (Wave Hill Gate).

Prendre le métro A jusqu’à la 207e rue. Puis prendre le bus Bx7 jusqu’à la 252e rue. Traverser le pont de l’autoroute. Tourner à droite sur la 249e rue et continuer jusqu'à l’entrée principale de Wave Hill.

En Bus depuis le Bronx Bx1/Bx9 jusqu’au carrefour de la 231e et de Broadway. Puis prendre le bus Bx7/Bx10 jusqu'à la 252e et marcher comme indiqué ci-dessus.

Bus Express Les lignes Liberty BxM1 (Coté Est) ou BxM2 (Côté Ouest) depuis Manhattan. Le Bus de Riverdale sur la 252e rue. Puis marcher comme indiqué ci-dessus. 718-881-2111

Trains du Metro-North Jusqu'à la station de Riverdale. Marcher jusqu'à la 254e rue et la Independence Avenue (une marche en pente montante longue de trois blocs). Tourner à droite sur l’Independence Avenue et continuer jusqu'à l’entrée principale de Wave Hill. 212-532-4900

En voitureDepuis l’Est, Queens. Brooklyn. Prendre l’autoroute Major Deegan en direction du nord. Prendre la rampe de sortie 12 en direction du Henry Hudson Parkway. Prendre la première à droite sur Henry Hudson Parkway en direction du sud. Prendre la rampe de sortie 22 (254e rue). Au panneau de Stop, tourner à gauche. Tourner à gauche au feu sur la 252e rue. Tourner à droite sur la 249e rue jusqu'à l’entrée principale de Wave Hill.

Depuis l’Ouest, New Jersey. Prendre l’Hudson Parkway en direction du nord jusqu'à la rampe de sortie 21 (246e-250e rue) Continuer vers le Nord sur la route de service longeant la route panoramique jusqu'à la 252e rue. Tourner à gauche sur la 252e rue et traverser le pont au-dessus de l’autoroute. Tourner à gauche sur la route de service en direction du sud. Tourner à droite sur la 249e rue et continuer jusqu'à l’entrée principale de Wave Hill.

Depuis Westchester County, prendre l’Henry Hudson en direction du sud. Prendre la rampe de sortie 22 (254e rue). Tourner à gauche au panneau de Stop. Tourner à gauche au feu sur l’avenue Riverdale/la route de service de la route panoramique Henry Hudson Parkway. Tourner à droite et continuer sur la 249e rue jusqu'à l’entrée principale de Wave Hill.

L’histoire de Wave Hill

1843-1903  La Maison Wave Hill fut construite comme maison de campagne en 1843, et fut agrandie en 1866-1869 puis encore, en 1890.

1903-1960 En 1903, George W. Perkins, partenaire de J.P. Morgan, achète la Maison Wave Hill. Depuis 1895, il accumule les propriétés pour créer un grand groupe immobilier le long de la rivière, comprenant une villa sur le site de ce qui est aujourd’hui la maison Glyndor. Perkins améliore les magnifiques vues et ajoute des serres, une piscine, des terrasses et le pavillon de loisir que l’on connaît aujourd’hui comme Édifice Ecologique. De l’autre côté de la rivière, l’intervention de Perkins fut décisive pour la préservation du Palisades Park.

Wave Hill aujourd’hui En 1960, la famille Perkins-Freeman cède Wave Hill à la ville de New York. Wave Hill Inc. société à but non lucratif, sera fondée en 1965. Elle est aujourd’hui parmi les 33 institutions culturelles propriétés de la ville.

La Maison Wave Hill La maison de pierre originale fut construite dans le style de la renaissance grecque en 1843-44 par William Lewis Morris, un avocat de la ville de New York. William Henri Appleton, un éditeur de renommée mondiale, achète Wave Hill en 1866 comme résidence d’été. Pendant ce temps, un nombre de scientifiques naturalistes pionniers y seront invités, tels que Thomas Henry Huxley et Charles Darwin. Huxley, fasciné par les lieux, déclarera que les Palisades, de l’autre côté de la rivière sont une des plus grandes merveilles naturelles du monde.

Mark Twain loue la propriété de 1901 à 1903 et y construit une petite maison dans les branches d’un châtaignier sur la pelouse. En 1870-1871, la propriété est louée au banquier new-yorkais Theodore Roosevelt père. Son fils Teddy développera un amour de la nature qui survivra a une vie de héros militaire, conservateur de la faune et de la flore, Gouverneur et Président, et qui plus tard lui inspirera l’aide à la préservation de millions d’hectares de parc.

De1901 à 1903, un autre locataire célèbre, Mark Twain, fera de Wave Hill un lieu de rencontre des grands de la littérature.

Le financier George Walbridge Perkins (1862-1920) habitait la Maison Glyndor. Il achète la Maison Wave Hill en 1903, et de 1909 a 1918, il la loue au Dr. Bashford Dean, premier curateur d’armes et d’armures au Metropolitan Museum of Art. Dean gagne l’approbation de Perkins pour construire l’aile du Armor Hall et y abriter sa collection. L’aile sera dessinée par l’architecte Dwight James Baum, lui-même résident local. Une sélection de 197 pièces, choisies par Dean, sera transférée au Metropolitan Museum of Art, où l’on peut encore l’admirer aujourd’hui.

La fille et le beau-fils de Perkins, la famille Edward W. Freeman, rénovent la maison en 1933. Ils la louent au grand maestro Arturo Toscanini de 1942 à 1945, puis aux ambassadeurs britanniques en chef auprès des Nations-Unies, Sir Gladwyn Jeb et Sir Pierson Dixon, entre 1950 et 1956.

Maison Glyndor Cette maison en brique, construite dans le style de la renaissance géorgienne, est la troisième construite sur le site dominant Palisades Park. La première fut une villa de style Victorien construite en 1860 par le financier Oliver Harriman. Elle sera acquise par George W. Perkins en 1895. Il rénove et agrandit, aidé de C. Grant Lafarge, architecte et fils du fameux artiste et stylicien sur verre taché. Perkins nomme la nouvelle maison Glyndor (une combinaison de lettres tirées des noms des membres de la famille).

Avec l’aide de l’architecte Robert M. Byers, Perkins construit des serres, une piscine extérieure et un édifice de loisir à étage, adossé à la colline. Connu comme l’Edifice Ecologique, cette structure et son toit ─ terrassé en gazon ─ existe encore aujourd’hui.

En 1926, la maison, frappée par la foudre, sera gravement endommagée. Elle sera par la suite démolie. L’édifice actuel, datant de 1927, dessiné par les architectes new-yorkais Butler et Corse, abrite la Galerie Glyndor de Wave Hill.


 

Wave Hill 675 West 252nd Street, Bronx, New York 10471-2899 718.549.3200

Wave Hill est gérée par une organisation culturelle à but non lucratif. Les édifices et le terrain sont propriétés de la ville de New York. Avec la coopération de la Présidence-Direction du district du Bronx, des représentants du Conseil du district du Bronx et du pouvoir Législatif de l’état, Wave Hill est financée par des fonds publics, à travers du Département des Affaires Culturelles (Department of Cultural Affairs) de la ville de New York, le Conseil des Arts de l’Etat de New York (The New York State Arts Council), agence de l ‘Etat, et le Environmental Natural Heritage Trust. Fondations, sociétés et individus apportent leur contribution et offrent un support supplémentaire vital.